L'histoire

Un engagement éthique, écologique et décolonial.

Il n’aura échappé à personne que l’urgence climatique est mêlée de près aux territoires, aux disparités et au non-respect de la terre - celle que l’on foule, celle que l’on interdit à certain.e.s migrant.e.s, celle qui fait pousser notre nourriture. Nous ne pouvons pas cloisonner, séparer. La nourriture qui nous guérit, nous accompagne au quotidien ne peut pas dans le même temps détruire des habitats, des modes de vie pour en fin de chaîne être vendue sur des sites qui exploitent leurs employé.e.s, leurs livreur.se.s, etc.

💚 SUPER NOUR a été lancée en 2020, la marque est à la croisée d’un engagement éthique, écologique et décolonial. Il était impossible de ne pas résoudre ces problématiques sans cercle vertueux, sans engagement total.

💚 Que pouvons-nous réellement faire aujourd’hui ? Changer nos modes de consommation, renouer avec la joie, l’équité, la conscience de ce que nous consommons et de comment nous le consommons. Renouer, aussi, avec la lenteur, la douceur. C’est un acte de résistance, un acte d’amour, un acte de réconciliation.

💚 Je prévois de grandes choses parce que je les prévois ensemble, en accord avec les producteur.trice.s de terres choyées, protégées, aimées. En accord avec une décolonisation de territoires riches en traditions ancestrales. Depuis 2021, nous travaillons avec des agriculteurs et agricultrices tunisien.ne.s pour la production de dattes et de notre sucre de dattes enrichi en reishi, dont la sortie est imminente.

A l'origine de la marque : des SPM (syndromes pré-menstruels) très douloureux et une volonté de guérir naturellement.

J'ai souffert durant des années de troubles physiques et émotionnels liés aux SPM. Peu à peu, avec la libération de la parole des femmes, les études multipliées sur le sujet, plusieurs discussions et mon expérience personnelle, je me suis rendue compte qu'il n'était pas normal de souffrir autant - au point de vomir dans mon cas - et de subir cette période particulière pourtant mensuelle. Je me suis rendue compte que nous étions des centaines, voire des milliers à penser que des douleurs intenses durant les périodes de règles étaient acceptables, que nous n'avions pas le choix. Des crampes aux nausées, des maux de crâne aux sauts d'humeur en passant par les troubles dépressifs, la palette s'étoffe ainsi de dizaines et de dizaines de maux parfois si handicapants qu'il nous est impossible de mener notre vie habituelle, de travailler ou tout simplement de sortir de notre lit. Or si les règles sont un signe de bonne santé et de bon fonctionnement du corps, elles peuvent s'accompagner de dysfonctionnements d’ordre physique et psychique lourds qui nous les font redouter. Puisque la grande sophistication des adaptogènes (baies, racines, champignons, feuilles) repose sur des bienfaits diffusés sur tous les organes, nos formules s'adaptent aux hommes comme aux femmes, en particulier aux sportif.ve.s et à toute personne soumise à des périodes plus ou moins mouvementées de la vie. Ces adaptogènes et plantes médicinales vont nous aider tout au long de l'année, ou de façon ponctuelle. Ces plantes agissent sur l'axe hypophyse-hypothalamus-surrénales afin de calmer le stress chronique et de rebâtir la personne épuisée par le stress ou les efforts intenses, c'est pourquoi certaines de nos formules sont particulièrement bien adaptées pour les SPM ou la ménopause (HOLISTIC MIX, ENERGIE DOUCE et VIVE) ou le post-partum de la jeune maman (ENERGIE DOUCE).

//

J'ai grandi dans une nature privilégiée au milieu de la Garrigue et des plantes, dans un entourage intéressé par l'agriculture biologique et par la biodiversité. J'ai ainsi un membre de ma famille ayant participé à l'élaboration d'un livre de Propositions pour la Garrigue. Détenteur d'une forêt responsable dans le sud de la France, certaines de ses végétations devant être coupées et entretenues régulièrement ont été utilisées sur le défilé Chanel Printemps-été 2014 : "Karl Lagerfeld inspiré par le romantisme germanique en général et la ville de Weimar en particulier (la patrie de Goethe notamment) nous emmène dans une forêt allemande mystérieuse et séduisante dans laquelle défilent des mannequins mi femme-mi elfe. Et dans cette forêt, les opposés s'attirent." Ce même défilé dont l'image finale était celle de deux mariées tenant la main d'un enfant, à l'heure où les manifestations anti mariage gay faisaient rage.

 

© REUTERS

Ma mère en particulier s'est intéressée à l'agriculture biologique avant l'heure et à la nutrition - je me souviens de mes goûters constitués d'une pomme et d'amandes à la récré, quand tous mes amis avaient des gâteaux industriels -, notamment selon les préceptes de la Dr. Catherine Kousmine et de Marion Kaplan. Je me suis inspirée de ces savoirs pour comprendre comment les plantes & champignons adaptogènes utilisés depuis des millénaires en médecine chinoise et ayurvédiques peuvent agir en synergie sur le corps, réduire le stress et l'anxiété. Le développement de la philosophie slow de la marque SUPER NOUR provient de tous ces savoirs. Je pense comme Olivier Roellinger, que ce qui est une épreuve ou une difficulté rencontrée devient une force par la suite : c'est pourquoi la marque SUPER NOUR est créée pour aider avant tout les femmes qui passent par les mêmes troubles, ainsi que pour gérer le stress de nos vies modernes et l'anxiété qu'il génère. Ensemble nous pouvons mettre en acte nos idéaux, nos valeurs, créer un monde inspirant dans lequel les femmes sont pleinement actrices. Je suis révoltée que les études sur le sujet des douleurs menstruelles ne se développent qu'aujourd'hui, et je ne peux m'empêcher dans le même temps de me réjouir de ce changement de paradigme à l’œuvre que plus personne ne peut nier.

A noter que ces symptômes peuvent être aggravés par l'exposition aux polluants comme les perturbateurs endocriniens (environnement, parfums, cosmétiques non naturels) qui vont avoir un effet de dérégulation sur les hormones et qui aggravent l'endométriose. Nos formules travaillent donc sur le foie, l'organe relié à l'élimination des hormones en excès et qui peut être en cause dans le cas d'un mauvais équilibre de ceux-ci, en particulier les oestrogènes/progestérones. 

Les fameux SPM reposent sur trois grands axes :

1 : Les carences nutritionnelles, sur lesquelles il paraît le plus simple d'agir, par une supplémentation en calcium, magnésium, oméga 3, etc.

2 : Les troubles hormonaux, notamment liés à l'inflammation due à la protéine C présente dans le corps lors des règles, selon un nombre de plus en plus important d'études. Nous pouvons agir sur ces troubles grâce à la chamazulène présente dans l'Achillée Millefeuille et grâce à la haute technologie des plantes adaptogènes présentes dans nos formules. 

3 : Les désordres chimiques du cerveau, sur lesquels la maca va par exemple jouer, en améliorant la connexion entre glande pituitaire et cerveau, mais également l'ashwagandha, plante ayurvédique adaptogène réduisant le stress, favorisant un sommeil réparateur et la mémoire.

L'objectif est donc de soutenir le corps, le mental et les émotions pour nous aider à gagner en confort, en sérénité et en énergie, et à traverser les périodes de stress de la vie avec le plus de calme possible grâce à des formules intelligentes élaborées à base d'ingrédients bruts et sourcés avec attention, des super-aliments bio, vegan et cruelty free. Ces synergies vont s'appuyer sur les plantes et champignons adaptogènes présentes dans les formules pour s'adapter aux besoins différents de chacun.e.

" C'est la plante qui va faire un travail de fond, agir au niveau des glandes surrénales pour diminuer petit à petit les sécrétions d'adrénaline et de cortisol et vous aider à retrouver une stabilité nerveuse. Cette plante appartient à la famille des adaptogènes.

Les adaptogènes ont besoin de temps pour faire leur effet. Ne vous attendez à rien pendant les 2 premières semaines. Elles commencent à s'exprimer pleinement au bout de 3 à 4 semaines. D'où le besoin de faire une cure pendant minimum 6 semaines."